Bonjour, si vous avez lu le premier article de ma série sur la confiance en soi, vous avez probablement ressenti un certain « boost » d’énergie tout comme vous avez eu en lisant d’autres ouvrages portant sur le développement personnel. On ressent également le même genre de motivation quand nous prenons des résolutions de nouvel an ou parfois aussi quand nous entamons une démarche thérapeutique.

                Ce qui s’avère problématique, c’est que l’être humain manque souvent de discipline et rate ainsi ses résolutions. À mon avis, l’acquisition d’une forte discipline constitue l’une des clefs de la confiance en soi. Seuls les êtres disciplinés sont vraiment libres. Les autres sont esclaves de leurs besoins et de leurs pulsions. Les gens manquant de discipline changent plus difficilement que les autres. Pour pouvoir acquérir de nouvelles habitudes de vie, il faut être prêt à fournir des efforts continus et faire preuve de discipline. La discipline, c’est quoi ? C’est avoir un contrôle suffisant sur soi afin que nos comportements soient en harmonie avec nos valeurs et aspirations. Un être discipliné qui prend la résolution de faire 30 minutes de jogging par jour s’organisera en conséquence et ira faire du jogging même la journée où la météo ne sera pas idéale. D’autres préféreront se trouver des excuses justifiant le non-respect de leurs résolutions.

                Autre mot clef : Courage ! Parfois, la vie nous demande de faire des choix difficiles et inconfortables. Par exemple, un jeune homme voulant s’améliorer avec les femmes devra faire preuve de courage et surpasser sa timidité. Faire preuve de courage, c’est être dans l’action, c’est aller chercher ce qu’on veut dans notre environnement. C’est foncer même si on a peur. Les gens manquant de courage sont paralysés par leurs peurs et évitent les défis de la vie.

                Finalement, la persévérance constitue un autre pilier d’une bonne confiance en soi. Il ne faut pas lâcher même si on ne progresse pas aussi vite qu’on le souhaiterait. En fait, un processus de développement personnel comporte des hauts et des bas. Ce n’est pas une ligne droite !

?????????????????????????????????????????????????????????????????

Beaucoup de gens auraient abandonné dans l’un des creux illustré sur le graphique ci-dessus. Au début, on est motivé car on sent que l’on progresse. Toutefois, la vie nous envoie parfois des épreuves qui font que notre développement personnel devienne plus difficile. Cela explique la perte de momentum que nous voyons sur le graphique. La plupart abandonnent quand ils sentent une régression. Toutefois, l’individu persévérant continuera et saura qu’il atteindra un niveau plus haut à long terme. Un creux peut même devenir une opportunité pour se propulser vers de plus hauts sommets. Dans un couple, cela correspondrait au rôle du conflit qui est souvent perçu comme négatif mais qui, bien utilisé, peut permettre aux partenaires de mieux se rapprocher et mieux connaître leurs attentes respectives.

Dans mon prochain article, je parlerai davantage de confiance relationnelle et de confiance sexuelle !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s