Les différentes escales du voyage conjugal

Publié: 10 février 2022 dans Psychothérapie Montréal, Sexologue Montréal
Tags:, , , , ,

De plus en plus de gens consultent aujourd’hui en thérapie de couple et je crois que cela représente une très bonne nouvelle pour la société dans le sens que ces individus se questionnant sur leur couple souhaitent prendre leur situation en main. J’observe que beaucoup entretiennent encore des mythes sur comment un couple devrait évoluer avec le temps. La vérité est qu’il n’y a pas un seul parcours et que chaque couple est différent. Toutefois, beaucoup de phases se présentent dans l’évolution de plusieurs couples et celles-ci, quoique la plupart du temps successives, peuvent aussi s’entrecroiser. Voici donc les différentes escales que nous pouvons parcourir quand nous nous engageons dans le voyage que représente la vie en couple.

L’enivrante passion

                Lorsque je croise quelqu’un nouvellement en couple ou même en fréquentation, ce n’est pas rare que je remarque à quel point mon interlocuteur est enthousiaste et a les yeux brillants. Au début d’une relation de couple, nous sommes la plupart du temps sur un nuage. Nous vivons un rêve et je persiste à croire que ce sont de précieux moments dont il faut profiter. Qui dit rêve dit aussi un certain éloignement de la réalité….Nous avons tendance à idéaliser notre partenaire dans cette phase. Étant donné que la passion prend presque toute la place, les problèmes liés au quotidien ou aux divergences des attentes ne sont pas encore mis en lumière…ou presque pas. Le désir sexuel est à son apogée et il y a un plein engagement dans les moments que nous passons à 2 (dans cette phase, on voit moins 2 individus chacun assis sur leur bout de divan en train de consulter leur téléphone). Malheureusement et heureusement, cette phase passionnelle n’est pas éternelle. J’utilise aussi le mot « heureusement » car on ne pourrait pas vivre comme ça sur le long terme considérant nos autres obligations.

L’inconfort de l’exposition à la réalité

                Avec le temps, il s’avère normal que quelques petites choses chez notre partenaire commence à nous déranger. Durant cette 2e escale du couple, l’inconfort est plus ou moins bénin et c’est là que beaucoup d’individus vont commencer à reproduire certains patterns. Par exemple, j’ai plusieurs clients qui ne se sont pas affirmés pendant plusieurs années jusqu’à temps qu’ils finissent par éclater. D’autres couples commenceront à glisser tranquillement vers une routine. Certains commenceront aussi à remettre en question leur relation car ils ont l’impression que l’amour n’est plus là (alors que c’est plutôt la passion qui s’est aténuée). Au niveau de la sexualité, il y a un terrain fertile à l’émergence de problématiques sexuelles. Les individus qui sont beaucoup dans la performance voudront se sécuriser dans des pratiques routinières qu’ils maîtrisent bien. Les couples sont aussi confrontés au fait que les rapports sexuels ne commencent plus de manière aussi spontanée et naturelle qu’avant. Selon les caractéristiques des individus, cette 2e phase que je présente peut prendre plusieurs formes différentes. Elle sera plus courte pour les gens davantage différenciés qui ont un bon contact avec leurs besoins et qui maîtrisent mieux les notions d’intimité relationnelle.

Les luttes de pouvoir et la différenciation

                Ici, le couple va sérieusement être testé. Nous sommes à la croisée des chemins et un nombre significatif de couples va décider de repartir chacun de leur côté sur l’autoroute de la vie. Dans cette 3e escale, on est appelé à vraiment montrer notre vrai visage à son partenaire. Voilà qui je suis…dis-moi vraiment qui tu es. Comme je le rappelle souvent à mes clients, nous devons apprendre à tolérer des discussions difficiles et inconfortables si l’on veut continuer à faire grandir son couple. Ici, les habiletés de communication, d’ouverture et d’écoute active vont faire la différence. En thérapie de couple, j’accompagne les gens pour qu’ils naviguent mieux dans cette phase (les gens commencent souvent une thérapie de couple à ce moment). Une fois que chacun s’est bien compris et entendu, le couple commence une phase de différenciation. Ici, chacun pourra prendre une décision en connaissance de cause par rapport à l’avenir de leur relation. Est-ce que nos attentes sont compatibles ? Voulons-nous visiter les mêmes destinations ? Si vous décidez de continuer votre relation (soit parce que vos attentes respectives sont compatibles ou que vous assumiez certains compromis), bienvenue à la 4e escale qui est :

La douce tranquillité et la création d’une vision commune

                Le couple tend à se stabiliser avec le temps pour ceux qui ont bien navigué dans la troisième escale (luttes de pouvoir et différenciation). Il y aura encore quelques conflits mais normalement, étant donné que nous connaissons mieux notre partenaire, il devrait ne plus avoir beaucoup de mauvaises surprises. Ici, les couples peuvent maintenant instaurer une vision pour leur futur, bâtir des projets et s’apporter un meilleur soutien réciproque. Je crois que ça vaut la peine de se rendre ici car les bienfaits d’une relation stable et sécurisante sont nombreux. Pour être réaliste, je préfère m’éloigner un peu du cliché du long fleuve tranquille car différents évènements peuvent quand même venir bousculer le nouvel équilibre du couple comme les changements professionnels, la venue des enfants, les parents malades, des situations comme la guerre ou les pandémies, etc…Je rappelle aussi que chaque individu n’est pas statique et que les besoins peuvent changer dans le temps…ce qui aussi peut affecter les relations de couple.

Merci d’avoir pris le temps de lire mon article et partagez le si vous sentez que ça pourrait être utile à vos amis ou vos proches !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s