Impacts de la pornographie sur l’alliance du couple

Publié: 13 mai 2020 dans Sexologue Montréal

Bonjour, dans cet article, je vais vous présenter comment la consommation de pornographie peut venir influencer la dynamique du couple ainsi que les modes de communication entre partenaires.  Voici la situation classique : Un homme vient me consulter car sa conjointe a découvert dans l’historique de recherche qu’il consultait régulièrement des sites pornographiques. Elle lui demande de travailler là-dessus. Souvent, l’individu en question admet qu’il a un problème de dépendance et reconnaît que cette pratique nuit à sa vie. Au fil des rencontres, un dilemme revient souvent : « Que dois-je dévoiler à ma partenaire ? J’ai peur qu’elle soit blessée si je lui avoue que j’ai rechuté. Dois-je lui cacher ? Ou bien lui dire que j’y retourne (vers la pornographie) une fois de temps en temps sans aller dans les détails ? »

 

 

Consommation de pornographie : cause ou symptôme ?

                Comment composer avec ce type de difficultés ? Tout d’abord, la présence d’une dépendance à la pornographie amène souvent un éloignement relationnel. Dans certains cas, par contre, il est possible que la consommation de pornographie soit un symptôme d’un manque d’intimité qui était déjà là à la base. Comme sexologue clinicien, je procède pour évaluer avec rigueur si la dépendance à la pornographie est surtout une cause ou un symptôme.  Peu importe la nature du rapport de cause à effet, le trop grand éloignement dans un couple n’est jamais bon. Donc, si vous cachez à votre partenaire votre consommation de pornographie, cela constitue une forme d’éloignement et il est possible que celle-ci se montre suspecte vis-à-vis de votre comportement. J’ajoute aussi qu’une dépendance à la pornographie amène régulièrement une baisse de désir sexuel envers le ou la partenaire, ce qui renforce encore plus l’éloignement.

Comment favoriser une bonne alliance dans le couple dans un tel contexte

                À titre de solution possible, je dirais que chaque couple doit se doter de règles claires quant au type de communication qui est souhaité par rapport à la dépendance à la pornographie chez l’un des membres. Cette communication devra être faite dans un climat d’ouverture, de non-jugement, d’écoute, d’empathie et de compréhension. Il est normal de se sentir choqué(e) si son conjoint avoue avoir encore succombé à la tentation mais si vous répondez de manière agressive, ça n’aidera pas votre partenaire à s’ouvrir davantage. Au contraire, celui-ci pourrait même se fermer davantage à l’avenir. Pour le patient affecté par la consommation compulsive de pornographie, il sera important de faire preuve d’humilité, de transparence et d’ouverture face aux questionnements du partenaire. Il faudra donc que chaque membre du couple puisse tolérer l’anxiété qui peut découler de ce type d’échanges et garder une image positive de l’autre. J’ajouterais également que c’est au couple de décider la quantité de détails qui doit être partagée parmi les aspects suivants : fréquence de consommation, durée des épisodes de consommation, contenu des vidéos, contextes dans lesquels il y a eu rechute, solutions tentées, etc…

                Voilà, j’espère que mon article ait pu vous éclairer sur cette situation qui donne des casse-têtes à beaucoup de couples !

 

conflit couple

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s