L’anxiété: comment se poser de meilleures questions ?

Publié: 3 juin 2020 dans Sexologue Montréal

Parfois, je simplifie ce qu’est l’anxiété en le formulant comme suit : « Si vous êtes anxieux, c’est que vous pensez à ce que vous ne voulez pas ». Dans la plupart des cas, cet énoncé s’avère vrai. Si vous avez peur avant de faire une présentation devant public, c’est que vous imaginez probablement un scénario où votre prestation ne sera pas à la hauteur de vos attentes. Si on pense à la personne qui est anxieuse à l’idée de conduire une voiture, c’est que celle-ci considère la possibilité d’un accident important.

 

 

L’anxiété est parfois utile

                Avant d’aller plus loin, je tiens à ajouter que l’anxiété peut aussi nous être utile dans la mesure où il y a un danger réel. Par exemple, dans notre contexte actuel de pandémie, l’anxiété de beaucoup de gens est tout à fait justifiée même si elle implique des comportements d’hypervigilance. Si un lion vous court après, votre peur sera aussi utile car une réaction d’indifférence mettrait votre survie en danger.  Le problème est surtout présent lorsque le niveau d’anxiété est disproportionné par rapport au niveau de danger d’une situation donnée (cela s’applique pour beaucoup beaucoup de cas !)

 

Se poser des questions différentes

                L’anxiété provient souvent de questions que nous nous posons pour évaluer une situation : Comment cela pourrait-il mal tourner ? Qu’est-ce que je vais faire si je perds mon emploi ? Est-ce que mon partenaire va m’abandonner ? Si oui, comment ? Qu’est-ce qui est imparfait dans mon environnement ? Vais-je avoir un blanc de mémoire lors de ma présentation ?

                Pour renverser cette situation, je vous proposerais d’évaluer votre vie en vous posant des questions différentes. Cela changera votre perspective pour le mieux. Voici des exemples de questions apportant des réponses plus intéressantes : Qu’est-ce que je peux contrôler dans cette situation ? Comment ai-je réussi dans le passé à surmonter des épreuves difficiles ? Quel est l’aspect positif de cette situation ? Comment pourrais-je tourner cet imprévu à mon avantage ? (Pensez par exemple aux entrepreneurs qui se sont réinventés dans la crise du COVID-19). Qu’est-ce que je veux ? Comment puis-je créer cette journée pour qu’elle soit formidable ?

Mot de la fin

                Voilà, j’avoue que cette approche pour traiter l’anxiété est assez simple mais n’oubliez pas ce point primordial : Nous avons la liberté de percevoir le monde comme nous le voulons. En se posant des questions différentes, nous choisissons de changer l’endroit où nous portons notre attention et nous nous donnons la chance de se sentir vraiment mieux.

 

anxiety

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s