Avez-vous déjà pris conscience du fait que nous passons le tiers de notre vie à dormir ? Pour un individu âgé de 30 ans, il s’agit de 10 ans de sommeil quand l’on y pense. 10 ans ! C’est énorme.

Depuis toujours, même avant de devenir sexologue clinicien, je me suis intéressé aux rêves et à leur signification. Je ne crois pas vraiment aux livres populaires d’analyse de rêves mais j’ai d’autres croyances que j’aimerais vous partager.

Premièrement, les pensées et les émotions que nous ressentons dans nos rêves sont bien réelles. Par exemple, si vous êtes en train de vous battre dans votre rêve, il s’avère fort probable que vous soyez en même temps de bouger physiquement dans votre lit. Si nous nous penchons vers les rêves érotiques, le principe est le même. Par exemple, un homme vivant un rêve à forte valeur érotique aura presque assurément une érection et dans certains cas, il y aura une éjaculation. Donc, quand nous rêvons, nous nous n’éloignons pas tant de la réalité

Le rêve peut également avoir comme fonction de faire ressortir du contenu refoulé, notamment chez ceux ayant l’habitude de ravaler leurs émotions. Ainsi, quelqu’un refoulant beaucoup de tristesse pourrait se réveiller en larmes suite à un rêve triste. Dans d’autres cas, des rêves sexuels peuvent donner des indices sur l’orientation sexuelle. Ainsi, un homme se croyant strictement hétérosexuel et refoulant son homosexualité pourrait érotiser des hommes dans sa vie onirique.

Notre inconscient s’exprime la nuit et peut nous donner de l’information sur ce que nous voulons au fond de nous-mêmes ou sur nos anxiétés davantage inconscientes. En sexologie, cela peut être la peur de perdre sa masculinité ou que son pénis se casse lors de la pénétration… ou bien d’être confronté à un vagin dentelé. Évidemment, à un niveau conscient, aucun individu n’admettra avoir ce type de peurs.

Les rêves, à mon avis, c’est loin d’être du « n’importe quoi ». Le contenu peut s’avérer souvent loufoque mais en revanche, l’ « affect » ressenti reste véritable tel que je vous l’ai démontré précédemment. Comment peut-on tirer avantage de ces concepts ? Tenter de vous souvenir de vos rêves le plus possible et les écrire. Ce type d’exercices est d’ailleurs couramment demandé en thérapie psychanalytique.

Sur ce, faites de beaux rêves !

rêve

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s