Articles Tagués ‘bonheur’

Aujourd’hui, j’aimerais que nous nous penchions sur le thème de l’ennui. Selon l’approche humaniste existentielle, chacun porte en soi une anxiété d’insignifiance. De cette anxiété découlerait un besoin de recherche de sens. C’est en utilisant le chemin de la recherche de sens et de l’actualisation de son potentiel que je vous présenterai une manière d’être qui pourrait vous aider à vous libérer de l’ennui et de l’insatisfaction.

Dans mon approche thérapeutique, j’amène souvent mes clients à se définir des objectifs de vie, à créer un plan directeur pour les prochaines années de leur vie. Si nous n’avons pas de buts, nous nous dirigeons nulle part. Si notre vie ne comporte pas de sens ou de direction, nous serons davantage susceptibles à rechercher surtout les sensations et émotions fortes afin de se sentir en vie. Par conséquent, les valeurs, les sentiments plus profonds et la vie spirituelle seront davantage négligés.  Par exemple, certains hommes ayant commis l’infidélité s’ennuyaient dans leur couple et leur vie et ont donc recherché des sensations et émotions plus fortes ailleurs que dans le couple. Évidemment, ce n’est pas une marche à suivre que je recommande si votre couple est précieux pour vous. Si vous vous ennuyez, demandez-vous plutôt quelle est la nature de l’écart entre votre situation actuelle et celle à laquelle vous aspirez. Quelle nouvelle expérience (compatible avec vos valeurs et sentiments) pourriez-vous tenter ? Si l’ennui est inhérent en couple, comment pourriez-vous  donner une nouvelle direction à votre couple ? Plus le sens que vous donnez à votre couple est clair, plus il sera facile de le communiquer avec votre amoureux ou amoureuse.

Afin de trouver un sens à sa vie, il s’avère important de bien se connaître, tant au niveau de ses forces que de ses limites. L’être humain grandit en intégrant des expériences. Une fois chaque expérience digérée et assimilée, nous pouvons dire si cela concorde ou non avec nos valeurs et goûts. Le concept de « concordance » est fondamental. Plus vos actions au quotidien vont rejoindre les aspirations de votre plan directeur, plus vous vous sentirez satisfait et moins vous allez vous ennuyer. Si vous atteignez vos objectifs, il est fort possible qu’un besoin de réaliser d’autres défis émerge. L’être humain est ainsi fait. Nous avons constamment besoin de grandir et stagner ne constitue pas une option intéressante. Comme je dis souvent à mes clients, le mieux est de pouvoir trouver un point d’équilibre entre la focalisation de son énergie vers l’atteinte d’objectifs et l’appréciation de ce que nous avons ou sommes déjà. Un excès d’ambition mènera à de la frustration et de l’insatisfaction tandis qu’un excès de complaisance mènera à une non-croissance.

L’être humain est libre à 100% et il peut créer la vie qu’il veut….en principe… Hélas, nous vivons dans une société régie par des normes et des lois. Il s’avère normal et souhaitable de devoir se conformer à certains principes. Toutefois, certaines personnes vivent dans une recherche d’approbation constante, ce qui va les éloigner de leur authenticité et leur nature profonde. Les schémas de recherche d’approbation et exigences élevées sont parmi ceux les plus souvent diagnostiqués lorsque je distribue le questionnaire des schémas de Young. Cela m’amène à vous proposer un thème pour le prochain article qui traitera davantage les différents freins à notre liberté.

chat

Publicités

Rorschach1Connaissez-vous le test de Rorschach ? C’est un outil diagnostique de type projectif utilisé en psychologie pour évaluer la personnalité du sujet à l’aide de dessins laissant place à plusieurs interprétations possibles. Ou peut-être avez-vous déjà entendu l’expression : « La beauté est dans l’œil de celui qui regarde » ?

                Je crois profondément que la notion de perception est l’une des bases d’un développement personnel de qualité. Dans certaines situations, des gens voient des menaces alors que d’autres voient des opportunités. Lors d’un premier rendez-vous galant, certains s’attarderont surtout aux qualités de leur interlocuteur alors que d’autres chercheront surtout les défauts. En se regardant dans le miroir, les gens confiants verront surtout leurs plus beaux atouts alors que les individus complexés se concentreront sur leurs défauts.

                Dans une journée typique, nous faisons face à plusieurs événements. Selon notre personnalité, nous attribuerons un sens spécifique à ceux-ci. Est-ce que nos interprétations de ce qui se passe sont toujours à notre avantage ? Certainement pas. Prenons l’exemple d’un homme incapable de voir qu’une fille peut s’intéresser à lui et qui focalisera seulement son attention sur les signes de rejet ou désintérêt. J’ai déjà lu que le mieux est d’être légèrement trop optimiste dans nos interprétations des événements. Je dis bien légèrement car nous devons rester suffisamment près de la réalité !

                De nos jours, beaucoup montrent du cynisme dans leur manière d’être au monde. Derrière le cynisme se cache impuissance, désintérêt et désengagement. Pour s’en sortir, je crois qu’un travail sur la perception qu’on a de sa vie et qu’on a de la vie en général s’avère essentiel. Tout part de nos perceptions, de nos lunettes dans lesquelles on entrevoit le monde. Dans des événements de vie difficiles, certains y verront des opportunités. L’une de mes collègues a dû combattre un cancer et elle arrivait à voir beaucoup de positif dans ce processus malgré le fait qu’elle s’avouait la grande souffrance qui y était sous-jacente. Arriver à ressentir de l’espoir envers l’avenir s’avère aussi primordial.

                Je constate aussi que les gens mettent fin à leurs relations très rapidement, trop rapidement. J’exagère mais j’ai l’impression qu’on se débarrasse parfois des autres comme s’ils étaient des déchets, des objets sans valeur….Je discutais avec des amis hier et on se disait que les relations devraient être différentes, basées sur des principes d’amour et de simplicité. La nature nous a conçus pour s’aimer, se reproduire et se soutenir dans les épreuves de la vie. Je crois que les intentions que nous avons en rencontrant quelqu’un sont très importantes. J’encourage les gens à voir le positif en eux et chez les autres plutôt que de juger et rejeter trop rapidement. C’est bien de se doter de quelques critères basés sur nos valeurs mais il ne faut pas être trop sévère avec les autres. J’ai lu un article récemment mentionnant qu’une jeune femme n’avait pas rencontré de partenaires intéressants suite à 150 rencarts ! Il y a quelque chose qui cloche ! Je soupçonne qu’elle arrivait toujours à trouver un élément négatif qui la dissuadait chez chaque candidat.

                Comme mot de la fin, je vous rappelle que vous êtes libre de choisir les perceptions que vous voulez. Pourquoi alors percevoir soi-même, les autres et le monde en général d’une façon qui ne nous avantage pas ?

 

Pour prendre un rendez-vous, veuillez cliquer ici.