Articles Tagués ‘langage corporel’

Voici la suite de mon précédent article portant sur la séduction. Imaginons que vous êtes dans un rendez-vous galant avec l’autre ou en « blind date ». Qu’est-ce qui fera vraiment la différence ?

J’avais expliqué dans mon article précédent le rôle de l’apparence physique et de la première impression. Ici, je vais davantage traiter de la notion de communication séduisante, plus particulièrement des meilleures attitudes à adopter. Premièrement, certaines habiletés relationnelles sont essentielles pour séduire autrui : avoir une bonne écoute, savoir se dévoiler, raconter des histoires d’une manière intéressante, savoir s’affirmer, avoir un sens de l’humour et être positif de façon générale. L’idée est également de savoir communiquer avec des émotions. Notre premier rendez-vous ne devrait pas ressembler à une entrevue d’embauche ni à une rencontre formelle entre collègues de travail. Les conversations trop intellectuelles ne sont pas intéressantes dans un contexte de séduction car pour séduire l’autre, il faut partager des émotions.

Pour certaines personnes, au-delà des mots, leur force se situe surtout dans leur langage non verbal. Il s’avère facile d’identifier des gens qui dégagent beaucoup de sex-appeal et ce, sans nécessairement être très beaux. La beauté et le sex-appeal sont deux éléments différents. Quelqu’un peut être beau mais dégager peu de sex-appeal par exemple. Souvent, les gens ayant bien intégré leur identité sexuelle (masculinité ou féminité) dégageront davantage de magnétisme sexuel. J’ajouterais également l’importance de regarder l’autre profondément dans les yeux et de sourire naturellement (les sourires forcés sont moins séduisants).regard-amoureux

Il y a également les gens qui sont très détendus en général qui sont favorisés en séduction. Quelqu’un de très « relax » a un meilleur langage corporel que quelqu’un de nature anxieuse. Les gens détendus savent être naturels et également rendre l’autre plus confortable en leur présence. Comme je l’avais expliqué dans mon texte sur l’effet miroir, notre énergie se communique à autrui. Tout ça pour vous faire voir qu’on ne séduit pas seulement avec son apparence physique mais surtout avec ce qu’on dégage. Voici 3 caractéristiques qui font la différence : avoir confiance en soi, être détendu et être sexuel.

Il s’avère également essentiel de faire preuve de calibration. La séduction se joue à deux et nous devons éviter d’aller trop vite par rapport à l’autre. Je conseille souvent à mes clients de faire deux pas en avant, un pas en arrière quand il s’agit de séduction. Évidemment, il faut être proactif mais pas trop ! La séduction est comme une danse où on a avantage à trouver le bon rythme. Il peut parfois être ardu de déterminer si nous devons être davantage distants ou présents dans la relation mais plus on est à l’écoute de l’autre et qu’on est apte à identifier les signes d’intérêt, plus on saura bien gérer le rythme de cette relation.

Mon prochain article complétera cette trilogie sur la séduction et portera davantage sur le contact physique et la sexualité.

Publicités

Beaucoup de livres se sont penchés sur la question du langage non verbal mais lesquels sont vraiment crédibles ? Bonne question. Allan Pease a vendu plusieurs best-seller dans le domaine. Ses livres sont simples, bien expliqués mais oublient quelques concepts importants.

Tout d’abord, la plupart des auteurs dans le domaine de la communication s’entendent pour dire que les mots que nous utilisons ont bien peu d’impact sur l’attitude d’autrui à notre égard. En effet, c’est davantage la manière de parler qui ici s’avère importante. Plus précisément, l’attitude d’autrui à notre égard, à 93%, est déterminée par notre langage non verbal ! Les mots ne comptent que pour 7%.

Ainsi, que ce soit pour réussir une entrevue d’embauche, se faire des nouveaux amis ou bien séduire le sexe opposé, la maîtrise du langage non verbal peut constituer un sujet de développement personnel important. De plus, il est prouvé scientifiquement que corps et esprit s’influencent mutuellement. Ainsi, la physiologie de notre corps influence notre état d’esprit. par exemple, si vous marchez la tête baissée et les épaules tombantes, vous allez vous sentir davantage déprimé que si vous marchez la tête droite. De plus, quelqu’un ayant un haut niveau de pensées anxiogènes en verra son corps affecté (encore une fois le lien corps-esprit) Non seulement un bon langage corporel nous permet de susciter de meilleures réactions chez autrui mais il nous permet également de nous sentir mieux dans notre peau.

Qu’est-ce qu’un bon langage corporel ? Voici quelques points:

  • Posture droite (sans être rigide comme dans l’armée)
  • Posture ouverte (évitez de croiser les bras et espacez vos jambes lorsque vous vous tenez debout. En fait, la meilleure posture pour vous est celle où vous vous sentez le mieux)
  • Importance de sourire et de maintenir le contact visuel avec autrui
  • Essayez d’être le moins tendu possible 
  • Adaptez votre langage non verbal aux circonstances (ne prenez pas de posture nonchalante en entrevue d’embauche. Gardez les pour des soirées entre amis)
  • Bougez de manière fluide et non saccadée. (des mouvements trop saccadés peuvent faire peur à autrui. Un geste fluide est lent et continu. Souvent, les bons danseurs bougent de manière très fluide)
  • Entraînez-vous à la respiration abdominale. Cette respiration contribue à une plus grande fluidité corporelle et à une meilleure relaxation
  • Soignez votre apparence (il y a toujours certains types de vêtements qui peuvent nous avantager)
  • Si nécessaire, faites des exercices de musculation pour corriger votre posture ou faites des exercices de flexibilité pour ouvrir votre corps
  • Parlez avec un débit modéré voir lent (la plupart des gens parlent trop rapidement)
  • Parlez de manière articulée
  • Une voix un peu plus grave dégage davantage de confiance qu’une voix trop aiguë. 

Finalement, il peut être ardu d’améliorer son langage non verbal car il est le résultat de plusieurs années de conditionnement. Pour commencer, quelques exercices d’ordre comportemental peuvent être indiqués comme le travail sur la posture, l’apprentissage avec un modèle ou bien des exercices de respiration. Un art martial comme le tai-chi peut être aidant également tout comme quelques séances de massothérapie. Toutefois, notre langage non verbal est surtout le reflet de comment nous nous sentons à l’intérieur de nous. Le sexologue Reich décrit ce concept comme la cuirasse caractérielle.

Quand nous nous sentons mieux dans notre corps, nous transmettons une meilleure énergie à l’autre également quand nous le touchons. Le langage non verbal peut avoir l’air d’une théorie du « paraître » mais plus nous la comprenons, plus nous constatons qu’elle touche beaucoup l' »être »